Si le cadre arboré et verdoyant des deux sites de l'EPL est un atout appréciable, l'ancienneté des bâtiments (35 ans pour le lycée, beaucoup plus pour le CFPPA et le CFA), constitue aujourd'hui une faiblesse qui pénalise l'EPL. en particulier les élèves, étudiants ou stagiaires internes.
Les bâtiments vétustes de l'exploitation sont inadaptés à de bonnes conditions de production et à l'accueil pédagogique.

Pour les sites de Dannemarie et Chateaufarine

Le logement des étudiants de l'établissement est un enjeu essentiel.

Pour le site de Dannemarie

- la rénovation du bâtiment administratif mettra en sécurité l'ensemble des réseaux
informatiques du lycée, répondra aux besoins en matière d'espace pour les personnels et l'accueil des familles et donnera une image plus positive de l'entrée du lycée.
-la rénovation sur 5 ans des salles de cours et d'études offrira aux élèves un cadre de travail plus agréable et facilitera une vraie responsabilisation de ceux-ci, quant au respect des biens publics.

Pour le site de Chateaufarine

- la restructuration des salles de cours et de l'administration permettra une mise aux normes de sécurité de l'ensemble des bâtiments, la mise à disposition d'un foyer socioculturel pour les apprentis et adultes et surtout le remplacement des préfabriqués construits en 1989.
-La mise aux normes d'hygiène et de sécurité et l'agrandissement des ateliers horticoles, paysagers et forestiers permettront de prendre en compte les évolutions en effectifs et en matériel de ces secteurs.